Pianiste volante_BLEUE-couleur

Du 2 au 12 mai 2017

Programme officiel Piano 2017

 

Lauréats

Zoltán Fejérvári
Zoltán Fejérvári
Hongrie
1er prix
Giuseppe Guarrera
Giuseppe Guarrera
Italie
2e prix Pierre-Péladeau
Prix du public Radio-Canada
Prix André-Bachand
Prix Meilleur récital de demi-finale
Prix Bach
Prix Chopin
Stefano Andreatta
Stefano Andreatta
Italie
3e prix
Teo Gheorghiu
Teo Gheorghiu
Canada
Prix pour le meilleur artiste canadien

Finalistes

Albert Cano Smit
Albert Cano Smit
Espagne/Pays-Bas
Yejin Noh
Yejin Noh
Corée du Sud
JinHyung Park
JinHyung Park
Corée du Sud

Concurrents

Stefano Andreatta
Stefano Andreatta
Italie
Albert Cano Smit
Albert Cano Smit
Espagne / Pays-Bas
Zoltán Fejérvári
Zoltán Fejérvári
Hongrie
Teo Gheorghiu
Teo Gheorghiu
Canada
Maddalena Giacopuzzi
Maddalena Giacopuzzi
Italie
Nathanaël Gouin
Nathanaël Gouin
France
Caterina Grewe
Caterina Grewe
Allemagne
Giuseppe Guarrera
Giuseppe Guarrera
Italie
Helene Heejun Han
Helene Heejun Han
Corée du Sud
David Jae-Weon Huh
David Jae-Weon Huh
Corée du Sud
Atsushi Imada
Atsushi Imada
Japon
Eddie Myunghyun Kim
Eddie Myunghyun Kim
Corée du Sud
Julia Kociuban
Julia Kociuban
Pologne
Vladislav Kosminov
Vladislav Kosminov
Ouzbékistan
Ho Yel Lee
Ho Yel Lee
Corée du Sud
Ying Li
Ying Li
Chine
Ismaël Margain
Ismaël Margain
France
Sélim Mazari
Sélim Mazari
France
Yejin Noh
Yejin Noh
Corée du Sud
Jinhyung Park
Jinhyung Park
Corée du Sud
JeungBeum Sohn
JeungBeum Sohn
Corée du Sud
Alexey Sychev
Alexey Sychev
Russie
Alexander Ullman
Alexander Ullman
Royaume-Uni
Artem Yasynskyy
Artem Yasynskyy
Ukraine

Jury

Présidé par André Bourbeau, cofondateur et président du CMIM, le jury international 2017 réunissait neuf personnalités éminentes du monde de la musique issues de huit pays. De gauche à droite: Dang Thai Son (Vietnam-Canada), Pedja Muzijevic (Bosnie), R. Douglas Sheldon (États-Unis), Idil Biret (Turquie), Gabriel Tacchino (France), Hélène Mercier (Canada), Alain Lefèvre (Canada), David Owen Norris (Royaume-Uni), Cristina Ortiz (Brésil) et André Bourbeau, président non-votant du jury. 

        Chef invité

chef-flor

CLAUS PETER FLOR

 

Prix et bourses

Les prix et bourses décernés aux lauréats et aux finalistes sont annoncés et remis lors d’une cérémonie officielle précédant le Concert gala.

PRIX PRINCIPAUX


Premier prix : 30 000 $
Offert par la Ville de Montréal
et
Bourse de développement de carrière Joseph-Rouleau : 50 000 $

financée par la Fondation Azrieli
 
Deuxième prix Pierre-Péladeau: 15 000 $
Offert par Québecor

Troisième prix : 10 000 $
Offert par Stingray Classica


PRIX SPÉCIAUX


Prix pour le meilleur artiste canadien
Offert par la Fondation Bourbeau
5 000 $

Prix du public Radio-Canada
5 000 $

Prix André-Bachand pour la meilleure interprétation d’une œuvre
canadienne en demi-finale

Offert par Jean-Claude et Raymond Bachand
4 000 $ 

Prix pour le meilleur récital en demi-finale
2 000 $ 

Prix Bach pour la meilleure interprétation d’une oeuvre de J.S. Bach lors de la première épreuve ou la demi-finale
Offert par le Festival Bach de Montréal
1 000 $

Prix Chopin pour la meilleure interprétation d’une oeuvre de Frédéric Chopin lors de la première épreuve ou la demi-finale
Offert par Liliana Komorowska
1 000 $

Bourses du CMIM attribuées aux 3 finalistes non-classés
Offertes par Maurice Deschamps, Joseph Rouleau et Peter Symcox
2 000 $

SOUTIEN ARTISTIQUE ET ENGAGEMENTS

Grâce à des partenariats que le CMIM a développés avec divers organismes, les lauréats et finalistes bénéficieront également des avantages suivants:

  • Une résidence artistique de deux semaines au Banff Centre for Arts and Creativity offert au lauréat du Premier Prix;
  • Une captation de concert pour diffusion nationale à l’émission In Concert de CBC Radio Two, offert au meilleur artiste canadien;
  • Un espace professionnel personnalisé offert aux six finalistes pour une durée de trois ans sur Hello Stage, plateforme en ligne dédiée à la communauté des professionnels de la musique classique;
  • Des engagements de concert offerts par divers organismes au cours des prochaines saisons

       
   
   
 

 

Pour saluer l’œuvre du pianiste et compositeur montréalais André Mathieu, la direction du CMIM a choisi Laurentienne No. 2 comme œuvre canadienne imposée aux candidats lors de leur récital de demi-finale.

André Mathieu

Né à Montréal le 18 février 1929, André Mathieu, tout comme Mozart, a reçu ses premières leçons de son père et composait dès l’âge de quatre ans. Noël Strauss du New York Times écrivit que « même Mozart, le plus grand prodige musical de tous les temps, ne composa qu’à l’âge de cinq ans, et les premières œuvres de ce dernier étaient d’une nature beaucoup plus simple que celles du jeune Canadien. » Comme Mozart aussi, il émerveillait des publics de partout avec ses prouesses au piano dès l’âge le plus tendre: à l’hôtel Ritz-Carlton de Montréal à six ans; aux salles Pleyel et Gaveau à Paris à sept ans; puis au Carnegie Hall de New York à dix ans. Rachmaninov le déclare pour sa part « un génie, à plus juste titre que moi ». Il avait entrepris des études en composition à Paris, les a poursuivies à New York, puis les continua à Paris après la Seconde Guerre mondiale.

La plupart de ses œuvres sont des courtes pièces pour piano, mais seulement environ le quart de ses plus de deux cents compositions connues ont été retrouvées jusqu’à présent, et les recherches sont loin d’avoir abouti. La gloire d’André Mathieu atteint son apogée autour de 1950. Il mourut dans l’oubli le 18 avril 1969 à l’âge de 39 ans.

Laurentienne no 2 (1946)

Seule la seconde de ses six « Laurentiennes » [de André Mathieu] nous est parvenue. « Je dirais que c’est une œuvre remarquable pour un compositeur de n’importe quel âge – alors pour un jeune de dix-sept ans… J’y ai trouvé quelque chose que je n’ai jamais vu ailleurs: des trilles à la main droite aux doigts médians, alors que le pouce et l’auriculaire sont occupés avec un matériau distinct. » Alain Lefèvre

© Robert Markow

Traduction: Jacques-André Houle

Les règles et conditions de participation, la liste des œuvres requises sont disponibles en cliquant sur le lien ci-dessous: 

CMIM_Piano2017_Regles-conditions-repertoire

Limite d’âge :
30 ans au 1er mai 2017