Robert Levin

Robert Levin
États-Unis

Piano 2024

Jury 2024

Le pianiste et chef d’orchestre Robert Levin s’est produit partout aux États-Unis, en Europe, en Australie et en Asie, avec les orchestres d’Atlanta, de Berlin, de Birmingham, de Boston, de Chicago, de Cleveland, de Détroit, de Los Angeles, de Montréal, de Philadelphie, de Toronto, de l’Utah et de Vienne. Jouant sur le piano Steinway, il était accompagné de l’Academy of Ancient Music, des English Baroque Soloists, de la Handel and Haydn Society, des London Classical Players, de l’Orchestre of the Age of Enlightenment et de l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique sur des pianos d’époque.  

Réputé pour ses cadences improvisées dans le répertoire classique de l’époque, Robert Levin a réalisé des enregistrements d’un large éventail pour Bridge, DG Archiv, Decca/London, Deutsche Harmonia Mundi, ECM, Hänssler, Hyperion, Klavier-Festival Ruhr, Le Palais des Dégustateurs, New York Philomusica, Philips et Sony Classique. Ses enregistrements comprennent l’intégrale des concertos pour clavier de Bach, les six Suites anglaises et les deux livres du Clavier bien tempéré (Hänssler Edition Bachakademie); un cycle de concertos de Mozart avec Christopher Hogwood et l’Academy of Ancient Music pour Decca/Oiseau Lyre; les concertos de Beethoven avec Sir John Eliot Gardiner et l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique pour la DG Archiv; l’intégrale de la musique pour piano de Dutilleux pour ECM; Préludes et impromptu pour bridge de Bernard Rands; et l’intégrale des sonates et variations de Beethoven pour pianoforte et violoncelle avec Steven Isserlis pour Hyperion. Les sorties récentes incluent les six Partitas de Bach (Grand Prix International du Disque) et l’intégrale des trios pour piano de Schubert avec Noah Bendix-Balgley et Peter Wiley (Le Palais des Dégustateurs), ainsi que l’intégrale des sonates de Mozart sur le piano Walter de Mozart (ECM). 

Fervent défenseur des musiques nouvelles, Robert Levin a commandé et créé de nombreuses oeuvres, incluant Veils de Joshua Fineberg (2001), la Deuxième sonate de John Harbison (2003), le concerto pour piano de Yehudi Wyner « Chiavi in mano » (Prix Pulitzer, 2006), Préludes de Bernard Rands (2007), Concerto pour piano de Thomas Oboe Lee (2007) et Träume de Hans Peter Türk (2012). 

Robert Levin a longtemps joué et enregistré avec l’altiste Kim Kashkashian. Il apparaît fréquemment avec son épouse, la pianiste Ya-Fei Chuang, en récital en duo et avec orchestre, ainsi qu’avec le violoncelliste Steven Isserlis. 

Érudit réputé de Mozart, M. Levin a enregistré et joué dans le monde entier le Requiem de Mozart et d’autres œuvres inachevées. En 2005, il a créé son achèvement de la Messe en do mineur de Mozart, commandée par Carnegie Hall; elle a depuis été largement entendue aux États-Unis et en Europe. 

Il est professeur d’artistes au Sarasota Music Festival depuis 1979 et en a été le directeur artistique de 2007 à 2016. Membre de l’Académie américaine des arts et des sciences, membre honoraire de l’Académie américaine des arts et des lettres et membre de l’Akademie für Mozartforschung, il est président du Concours international Johann Sebastian Bach (Leipzig, Allemagne). 

Il a reçu la médaille Bach de la ville de Leipzig en 2018. De 1993 à 2013, il a été un Dwight P. Robinson Jr. professeur de sciences humaines à l’Université Harvard et est actuellement professeur invité à la Juilliard School. 

© Photo : Clive Barda

 

Donnez au CMIM