Louise Bessette

Louise Bessette
Canada

Piano 2024

Jury 2024

Depuis quarante ans, grâce à une carrière exceptionnelle, Louise Bessette se distingue par l’excellence de ses performances sur scène. La critique s’est toujours montrée dithyrambique à son égard. Plusieurs compositeurs écrivent spécialement pour elle. Comme soliste, elle a joué entre autres sous la direction de Leonardo García Alarcón (Les Violons du Roy), Charles Bruck (Orchestre symphonique de Québec), Edward Cumming (Belfast Ulster Orchestra), Agnieszka Duczmal (Orchestre de chambre Amadeus, Poznan, Pologne), Charles Dutoit et Kent Nagano (Orchestre symphonique de Montréal), Mauricio Kagel (Orchestre philharmonique de Radio-France), Pascal Rophé (Orchestre national de Montpellier, France), Gerard Schwarz (New York Chamber Symphony), Michel Swierczewski (Orchestre symphonique d’Aarhus, Danemark), Yuli Turovsky (I Musici de Montréal) et Pascal Verrot (Orchestre national de Lyon).

Le vaste répertoire de Louise Bessette lui a valu de nombreuses invitations aux grands rendez-vous de la musique. Mentionnons le Festival Présences de Radio-France, le Festival Musica de Strasbourg, le Festival Détours de Babel de Grenoble, le Festival Tivoli à Copenhague, le Numus Festival à Aarhus, le Huddersfield (G.-B.) Contemporary Music Festival, le Festival International de Lanaudière (Québec) et le Festival International du Domaine Forget (Québec). Elle s’est également produite à Varsovie et à Mexico lors des Journées Mondiales de la Musique. En 2007, elle fut professeure et artiste invitée au 4e Festival International de Piano de Shanghai. Louise Bessette a aussi à son actif une trentaine d’enregistrements. Mentionnons ses deux disques Messiaen : Les oiseaux, sur étiquette Analekta, qui a reçu une critique élogieuse dans le magazine Gramophone, et sa performance universellement saluée des Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus, chez les Disques ATMA Classique.

En 2019, Louise Bessette a reçu le Prix du Gouverneur Général pour les arts du spectacle de la réalisation artistique en musique classique, la plus haute distinction accordée dans le domaine des arts du spectacle au Canada. En 2016, elle fut honorée à la University of Western Ontario où on lui décerna un Doctorat en Musique, honoris causa, en reconnaissance de sa carrière internationale d’interprète.

Pianiste au répertoire éclectique, toujours soucieuse d’échanger avec les différentes formes d’art, Louise Bessette a enregistré en 2009 des œuvres d’Alkan et de Grieg pour le cinéma. Mères et filles, film de la réalisatrice française Julie Lopes-Curval mettant en vedette Catherine Deneuve et Marie-Josée Croze, fut présenté en première mondiale au Festival des films du monde à Montréal (2009), puis dans les salles du monde entier.

Remportant un dixième prix Opus du Conseil québécois de la musique en 2021, elle est nommée l’une des 25 meilleures pianistes canadiennes par CBC Music en 2015. Premier Prix aux Concours national Eckhardt-Gramatté (1981), Premier Prix au Concours International de Musique Contemporaine (Saint-Germain-en-Laye, 1986), Premier Prix au Concours International Gaudeamus (Rotterdam, 1989), Prix Québec-Flandre (1991), Membre de l’Ordre du Canada (2001), Officier de l’Ordre national du Québec (2005), Ambassadrice du Centre de musique canadienne (2009), Louise Bessette est membre de jury de concours internationaux et donne des cours de maître tant en Europe qu’au Canada et en Asie. Depuis 1996, elle est titulaire d’une classe de piano au Conservatoire de musique de Montréal.

© Photo : Sasha Onyshchenko

 

Donnez au CMIM