Anna Lee

Photo : Katie Borrazzo États-Unis/Corée du Sud 1995-07-11

À peine un an et demi après avoir commencé l’apprentissage du violon, à quatre ans, Anna Lee jouait le Concerto no 1 de Paganini avec l’Orchestre symphonique de Singapour sous la direction de Lan Shui. En plus de s’être distinguée dans plusieurs concours, elle a fait ses débuts aux États-Unis avec le New York Phiharmonic en 2011, et en Allemagne avec l’Orchestre de la radio de Francfort sous la direction de Christoph Eschenbach en 2016. Avant tout passionnée par la musique et les autres arts, cette surdouée s’intéresse à la littérature et poursuit présentement des études de baccalauréat en littérature comparée au Collège Harvard tout en étudiant le violon en privé avec Miriam Fried and Don Weilerstein. L’un de ses livres favoris est L’Idiot, de Dostoïevski. « Parce que c’est une œuvre qui débat de nombreux aspects de l’existence humaine, et de ce que ce cela signifie d’être bon ou mauvais. Elle invite le lecteur à s’interroger sur ces questions existentielles et éthiques. » Anna joue sur un violon Giovanni Tononi de c. 1690. 

Anna Lee est généreusement parrainée par Nicole Poliquin.

Programme 

Première épreuve 

J.S. Bach | Partita no 2 en ré mineur, BWV 1004

Mozart | Sonate no 21 en mi mineur, K. 304 

Tchaïkovski Valse-Scherzo en do majeur, op. 34 

Demi-finale 

Beethoven | Sonate no 7 en do mineur, op. 30 no2 

Oesterle |stand alone 

Ravel | Sonate no 1en la mineur, op. posth. 

Szymanowski |Nocturne et tarentelle, op. 28 

Finale  

Prokofiev | Concerto no 2 en solmineur, op. 63