Soile Isokoski

Le nom de Soile Isokoski, l’une des sopranos les plus adulées de la Finlande, fait originalement référence aux aurores boréales, qu’elle transmet aujourd’hui au monde d’une manière unique. Gagnante du deuxième prix de la BBC Cardiff Singer of the World et gagnante du premier prix de l’International singing competition de Tokyo, elle est diplômée de la Sibelius Academy à Helsinki, puis a fait sa première apparition sur scène à l’Opéra national de Finlande. Par la suite, elle a su captiver les auditoires et les critiques partout dans le monde. Travaillant avec les grands chefs d’orchestre de notre temps (Seiji Ozawa, John Elliot Gardiner, Sir Colin Davis, Zubin Mehta, Daniel Barenboim, Bernhard Haitink, Claudio Abbado, Riccardo Muti, Valerij Gergiev, Pierre Boulez, Michael Tilson Thomas et plusieurs autres) et une habituée des plus grands opéras, elle a donné d’innombrables concerts et récitals en plus d’enregistrer de nombreux albums. Elle a gagné une notoriété spéciale pour son enregistrement des Vier letzte Lieder de Strauss sous la direction de Marek Janowski (Gramophone Editor’s Choice Award en 2002) ainsi que deux albums de Sibelius sous la baguette de Leif Segerstam : Luonnotar Orchestral Songs (MIDEM classical award; Vocal award et Disc of the year par le BBC Music Magazine en 2007). En 2002, en l’honneur de sa remarquable contribution à la musique finlandaise, madame Isokoski s’est vu remettre la médaille Pro-Finlandia. Elle a reçu la médaille Sibelius en 2007, ainsi que le titre de Austrian Kammersängerin en 2008.

Depuis 2014, Soile Isokoski enseigne le chant à la Oulu University of Applied Sciences, et elle est professeure invitée à la Sibelius Academy depuis 2015. Elle a donné de nombreuses classes de maître en Finlande comme ailleurs et a été membre du jury pour les concours BBC Cardiff Singer of the World et Mirjam Helin-International Singing Competition, pour ne nommer que ceux-là.