Cho-Liang Lin

États-Unis

Le violoniste Cho-Liang Lin est louangé dans le monde entier pour l’éloquence de son jeu et sa superbe musicalité. Il a montré, tout au long d’une carrière internationale de plus de trente ans, son aisance et sa maîtrise tant en récital, en musique de chambre et dans le jeu avec orchestre que dans diverses activités d’enseignement.

Lin s’est produit en soliste avec plusieurs des meilleurs orchestres du globe et, plus récemment, il prend plaisir à troquer l’archet pour la baguette. Son importante discographie comprend des enregistrements pour les maisons Sony Classical, Decca, Ondine, Naxos et BIS. Plusieurs ont remporté de hautes distinctions, comme celle de Disque de l’année du magazine Gramophone et des nominations pour des prix Grammy.

Directeur musical de la SummerFest de La Jolla Music Society de 2001 à 2018, M. Lin a converti cet événement, au départ consacré à la musique de chambre, en festival multidisciplinaire, mettant au programme du jazz, de la danse et de la musique actuelle. Il est aujourd’hui directeur musical du Festival international de musique de chambre de Hong Kong et l’Orchestre symphonique national de Taïwan vient de lui confier les mêmes fonctions à son Youth Music Summer Camp, au cours duquel il dirige des concerts tout en étant membre du Département des cordes.

Né à Taïwan en 1960, Cho-Liang Lin commence son apprentissage du violon à cinq ans. À douze ans, il poursuit ses études à Sydney avec Robert Pikler, puis, impressionné par sa rencontre avec Itzhak Perlman, il se rend à New York en 1975 passer une audition pour s’inscrire à la Juilliard School dans la classe de Dorothy DeLay, ancienne professeure de Perlman. Si bien qu’à dix-neuf ans, il fait ses débuts dans le cadre du Mostly Mozart Festival, avant de jouer avec l’Orchestre philharmonique de New York, ce qui lance de belle façon sa carrière de concertiste – en 2000, Musical America le choisira comme Instrumentiste de l’année. M. Lin enseigne depuis 1991 à la Juilliard School et il été nommé tout récemment professeur de violon à la Shepherd School of Music de l’Université Rice. M. Lin joue sur le Titien, fabriqué par Antonio Stradivari en 1715.