Elina Buksha

Photo : Janis Deinats Lettonie 1990-04-20

Selon le magazine The Strad, le son d’Elina Buksha  est “plein de fantaisie et a la capacité de raconter mille histoires » en plus d’être « techniquement agile et d’une qualité très personnelle. »

Lauréate du Grand Prix de Musique de Latvie en 2012, Elina émerge comme l’une des plus grandes violonistes de sa génération. Elle se met au violon à l’âge de 5 ans et étudie jusqu’en 2017 à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, sous la direction d’Augustin Dumay. Elle participe à plusieurs cours de maître avec Ana Chumachenko et se place sous la tutelle de Christoph Poppen à la Hochschule für Musik und Theater München.

Elina se produit au Festival de Wallonie en Belgique, au Festival international de musique de Yaroslavl dirigé par Yuri Bashmet, au Festival de musique Rheingau en Allemagne, au Festival du Vexin  et aux Rencontres Musicales d’Évian en France, among others. Elle collabore avec Maria João Pires, Augustin Dumay, Frank Braley, Gary Hoffman, Henri Demarquette, Gérard Caussé, François Salque, le Quatuor Modigliani Quartet, entre autres.

Comme soliste, elle fait ses débuts avec l’Orchestre symphonique de Liepaja à l’âge de 12 ans et est invitée régulièrement à jouer avec des orchestre d’Europe et du Japon. Elle a enregistré les concerti de Lalo et Saint-Saëns sur l’étiquette Alpha.

Elina Buksha joue sur un violon Domenico Montagnana 1723, un prêt de la Chapelle musicale Reine Elisabeth.